Naked Heat: la palette on fire d’Urban Decay! 🔥

Naked Heat: la palette on fire d’Urban Decay! 🔥

Depuis ma Modern Renaissance offerte par ma sœur l’an dernier pour mes 20 ans (je vous avez d’ailleurs rédigé une revue juste ici) j’avais réussi à ne craquer sur aucune autre palette. Cela malgré de nombreuses tentations notamment avec la Sweat Peach ou les palettes Murphes que je trouve dingue. Ça n’a pas duré puisqu’en me baladant sur Instagram je suis tombée sur la dernière signée Urban Decay: la Naked Heat. Même si à première vue la palette ne me plaisait pas, les tutos ont eu raison de moi et je l’ai donc commandé sur le site de Sephora.fr. Trève de Blabla cette palette m’a conquise et aujourd’hui je vous la présente. Attention: c’est du lourd!

Le packaging

Niveau packaging, la Naked Heat se trouve dans un emballage en carton plutôt joli que j’ai vite enlevé et rangé loooooiiiiiin! Le carton se coulisse et vive les dégâts si vous êtes maladroites comme moi. Cependant la marque a tout de même fait du bon boulot puisque le carton est très agréable à l’œil. On y découvre des roses en feu et des allumettes. Combinaison qui met directement le ton !

Pour la palette en elle même, on retrouve le format habituel des Naked: rectangulaire et dans un packaging en plastique aimanté aux couleurs orangées. En l’ouvrant? Une sélection de 12 teintes de fard à paupières, un grand miroir et un pinceau double embout. Urban Decay a encore une fois oublier les petits échantillons de primer, j’espère m’y faire un jour. A première vu la Naked Heat est donc comme ces grandes sœurs. A voir ce qu’elle vaut à l’intérieur!

 

Les swatchs

Comme dit précédemment la palette est composée de 12 fards. 7 fards mats (Chaser, Sauced, Low Blow, He Devil, Cayenne, En Fuego et Ashes), 4 fards métallisés (Lumbre, Dirty Talk, Scorched et Ember) et 1 fard irisé (Ounce). Les fards sont très bien équilibrés et permettent de nombreuses associations. C’est ma première palette dans des tons chauds et je suis vraiment très satisfaite! La composition est quand à elle très bonne. Lorsque je me maquille, je n’ai pas de chutes et le rendu est vraiment top. Je précise que j’utilise toujours une base à paupières avant chacun de mes maquillage! J’aime appliquer les fards métalliques avec un pinceau humidifié à l’aide de mon spray fixateur. Ça permet d’intensifier le rendu!

J’avoue avoir un gros crush pour les teintes Sauced, Dirty Talk et En Fuego avec lesquels je peux me faire un makeup hyper rapide et on fire!

 

Mon Avis

Très déçue de la palette Naked 3 et utilisant tous les 36 du mois ma Naked Smoky, j’avais un peu peur du résultat qu’allait m’offrir la Naked Heat. Eh bien finalement je suis plutôt agréablement surprise! Cette palette me réconsilie avec la marque Urban Decay que je boude depuis un bon moment. Les fards sont pigmentés, se travaillent facilement et ne se ressemblent pas (et oui je n’ai pas le fameux patté de couleur comme avec la Naked 3, je vous en parlait dans cette vidéo ici). J’adore cette palette et j’adore le rendu sur mes yeux marrons/verts.

Je vous laisse avec ma vidéo première impression!

 

Avez-vous cette palette? Qu’en pensez-vous?

 



3 thoughts on “Naked Heat: la palette on fire d’Urban Decay! 🔥”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *